Ca-magaceEt si l'agacement était bon pour le moral... Le nôtre et celui des autres !!

Jean-Louis Fournier reste un auteur impressionnant par le spectre de sa plume (théâtre, essais, récits... Il fut également le complice de Desproges, et réalisateur de télévision). Du Femina 2008 pour « Où on va, papa ? » ou passant par « Grammaire française et impertinente », il est autant capable de nous faire rire avec « Mouchons nos morveux » que je garde précieusement dans ma bibliothèque, que de taquiner nos larmes avec « Veuf » et combien d'autres ouvrages parmi une impressionnante bibliographie.

Cette fois, retour à une légèreté qui cache bien son jeu. Françoise Héritier publiait, en 2012, « Le sel de la vie », un ensemble de fragments de ses petits bonheurs auxquels nous pouvons tous nous identifier. Et maintenant, avec Jean-Louis Fournier*, exploration de l'autre polarité, ces agacements qu'il pointe de sa sagacité et dans lesquels, avouons-le, nous nous reconnaissons volontiers. En une quarantaine de pages, vous aurez l'embarras du choix : râler contre les assourdissants souffleurs de feuilles si mal nommés « aspirateurs », les pigeons qui s'attaquent à nos fenêtres et nos monuments, les serveurs vocaux... Sans oublier ces désespérés qui ont le mauvais goût de choisir notre TGV pour mettre fin à leurs jours !

À l'instar de l'auteur, ne boudons pas notre plaisir de dénoncer haut et fort ce qui nous tape sur le système. S'inscrire en faux contre un bonheur commercial, stéréotypé et s'offrir le luxe de choisir ce qui nous remonte le moral, nous fait du bien, nous donne la pêche. Exprimer ses agacements donne d'autant plus de valeurs à nos joies et nos moments heureux. Le tout, c'est de savoir donner dans les deux registres avec, bien entendu, une majorité de « smileys ».

Bref, ce faux petit livre nous rappelle, s'il en est encore besoin, qu'une intelligence élégante sert davantage la cause de l'optimisme qu'un pessimisme consensuel.

Emilie Devienne
* Ça m'agace, Editions Anne Carrière, 2013 (livre agrémenté des illustrations de Jean Mineraud)

Et vous, quels sont vos agacements ?
Comment vous donnent-ils la pêche ?
Vous pouvez réagir en laissant un commentaire.

s2Member®