Pessimiste-optimisteAvez-vous remarqué que pour les gens négatifs, tout est négatif ? Ils regardent la vie avec des lentilles sombres et croient voir la réalité telle qu'elle est, alors que celle-ci est obscurcie par leur attitude ténébreuse.
Au contraire, pour les gens positifs, la vie, malgré ses déboires inévitables, devient une aventure stimulante, une succession de défis à relever qui mettent à profit leurs capacités.
Quelle est la différence entre un optimiste et un pessimiste ?
Eh bien :
- Un optimiste est une personne qui possède une attitude positive devant les événements de la vie.
- Un pessimiste est une personne qui possède une attitude négative devant les mêmes événements de la vie.

Comme vous le remarquez, tout est une question d'attitude. Ce mot, « attitude », est intéressant dans son origine. Dans son étymologie, le mot « attitude » vient de l'italien et signifie disposition, posture. Il était utilisé pour décrire la posture du corps et la pose que prend un modèle devant l'artiste. Il y a une différence marquée de sens entre posture et attitude. La posture représente un aspect forcé du positionnement, tandis que l'attitude propose une version plus vraie et plus spontanée. L'attitude relève donc davantage d'une disposition intérieure qui finit par se manifester vers l'extérieur.

Au fil des siècles, le mot attitude a ainsi évolué des aspects physiques vers des dimensions plus psychologiques et spirituelles. Il caractérise donc une position mentale, un positionnement intérieur, une disposition d'esprit qui deviennent le préalable aux réactions et aux conduites que nous avons, aux gestes que nous posons. Voilà donc l'importance de cultiver une «meilleure» attitude sachant que la qualité de notre existence est largement tributaire de nos dispositions intérieures.

Il y a près de cent ans, William James avait compris cela lorsqu'il déclara : «La plus grande découverte de notre génération est que les êtres humains peuvent changer le déroulement de leur vie en changeant leur attitude, leur état d'esprit».
C'est donc en changeant à l'intérieur que l'on change ses conditions extérieures.
Cela requiert un travail sur soi et une certaine discipline spirituelle, ce qui n'est jamais facile surtout pour ceux de nature plus pessimiste.
Mais il en va ainsi de la vie. Pour nous en sortir et remporter la victoire sur ce qui survient, nous devons mettre tous les atouts de notre côté.
Le plus grand atout demeure notre attitude.

« Un pessimiste voit les difficultés dans chaque opportunité ; un optimiste voit les opportunités dans chaque difficulté ». Winston Churchill.

« Je suis fondamentalement optimiste. Que cela vienne de ma nature ou de mes expériences, je ne peux pas le dire. Être optimiste, c'est garder sa tête pointée vers le soleil, les pieds vers l'avant. Il y a eu beaucoup de moments sombres où ma foi en l'humanité a été mise à rude épreuve, mais je ne voulais pas et ne pouvait pas me laisser aller au désespoir. Dans le désespoir résident la défaite et la mort ». Nelson Mandela

Source : denismorissette.com/etes-vous-optimiste-ou-pessimiste/

PS : Soutenez notre association : adhérez à Ligue des Optimistes de France (cliquez ici pour voir comment faire)

s2Member®