La France peut être un vrai paradis pour les entrepreneurs. Tel est le constat fait par Fabrice Cavarretta, professeur associé au département Management de l'Essec Business School. Dans son ouvrage "Oui, La France est un paradis pour les entrepreneurs" (Plon), le professeur de la prestigieuse école de commerce veut en finir avec le french bashing en montrant que les succès français ne relèvent pas d'un héroïsme individuel, mais bien de la solidité de notre écosystème. 

- Les Echos : La France est-elle un paradis pour entrepreneurs ?
- La France a créé un très bon environnement. L'Etat y joue un rôle important, comme, par exemple, dans l'écosystème high-tech. Que ce soit en Californie, en Israël ou en France, l'écosystème high-tech est partout lié à des dépenses militaires. La marque France possède aussi un certain nombre d'arguments. Elle se vend plutôt bien à l'étranger. Enfin, les facteurs humains sont favorables. Nos jeunes sont bien formés. Et même s'ils nous paraissent chers, dans le fond, ils sont moins chers qu'aux Etats-Unis ou en Grande-Bretagne, et ils sont très efficaces.
La France dispose, également, d'un choix de clusters d'excellence parmi le plus grand du monde, qui va de la high-tech au luxe, en passant par le tourisme, l'agroalimentaire et l'énergie. Combien de pays ont à la fois un secteur électrique, pétrolier et nucléaire ?

Toutefois, une précision. La France est un paradis pour entrepreneurs d'opportunités, c'est-à-dire ceux qui sont bien formés et veulent faire grandir leur entreprise.
Je ne dirai pas la même chose pour l'autre catégorie d'entrepreneurs que l'on appelle de nécessité, même si je ne crois pas que ce soit un enfer. Mais ces entrepreneurs profitent moins des potentialités.

- Le made in France est-il un avantage compétitif ?
- La France conserve une force d'imposition au monde disproportionnée par rapport à sa population de 60 millions d'habitants. Le monde nous reconnaît une expérience et un savoir-faire dans les services, l'ingénierie, l'agroalimentaire, certains secteurs de la high-tech... Un entrepreneur doit savoir en exploiter le potentiel, soit en amont dans la production soit en aval sur la marque. Si je prends l'exemple de l'agroalimentaire, quand les Chinois ont eu des problèmes de lait frelaté, ils sont venus en France pour apprendre comment réguler efficacement leur filière lait. Et ils ont acheté des laiteries françaises.

- Ce qui est perdu l'est-il définitivement ?
- En économie industrielle, les choses sont perdues quand le volume n'est plus suffisant. Quand la fabrication de masse est partie en Asie, difficile de la faire revenir. Mais tout écosystème est un empilement. En partant des couches les plus hautes à forte valeur ajoutée, on peut maintenir des filières par le haut, notamment dans l'ingénierie. Car produire en France présente des avantages dans les délais, la qualité ou la marque.
On a tellement dit que la France était nulle... Notre problème, c'est que cette prophétie pourrait s'avérer autoréalisatrice. Il faut donc la combattre. D'ailleurs, comment expliquer les investissements d'entreprises comme Cisco, Google ou Facebook ? En réalité, je crois que la France reste sous le radar, qu'elle est pour certaines entreprises un « best kept secret ».

Yves Vilagines, Les Echos du 20/04/2016.
Source : business.lesechos.fr/entrepreneurs/communaute/fabrice-cavarretta-oui-la-france-est-un-paradis-pour-entrepreneurs-209656.php

 

Prochains Événements Optimistes :

- 6ème Dîner des Optimistes de Tours le 13 mai 2016 sur le thème "Etre un parent optimiste"
Les intervenant(e)s :
. Anne Claire CHENE : « Pleurs et besoins des tout petits » - Chercheur et formateur en relation de confiance
. Frédérique MIQUEL : « A l'école de la confiance » - Chercheur en sciences de l'éducation, coordinateur pédagogique Objectif 100 %
. Sandrine PORCHER : « Les bienfaits de la confiance et de l'enthousiasme dans l'éducation »-  Formatrice et coach parentale SOS Relations Enfants
. Daniel LAMOTTE : « Des jeunes Prêts Pour la Vie, avec la communication bienveillante » - Président PPLV-Centre
. Nathalie Reinhardt et Paul Herlaut : « Une autorité juste pour des enfants épanouis » - Association Ateliers Gordon
. Et le témoignage de Katleen AUGER « Avant j'avais des principes... Maman d'une grande prématurée »
Venez passer un agréable moment en compagnie d'autres optimistes, faites de nouvelles rencontres positives, enrichissez votre esprit en participant à des débats positifs et repartez gonflé à bloc...
Réservez vite le vendredi 13 Mai 2016 à 19 heures !
Lieu : restaurant EASY BIO 15 Rue Arthur Rimbaud à Tours
Prix : 25€ TTC comprenant apéritif, entrée, plat, dessert, café et animations positives !
Inscription obligatoire dès que possible par mail à louise.gentilhomme@gmail.com et surtout envoyez votre chèque de 25 € immédiatement (votre inscription ne sera prise en compte qu'à réception du règlement à l'ordre de EASY BIO) à envoyer chez Louise Gentilhomme, 36 allée Jean-Baptiste Carpeaux 37170 Chambray-lès-Tours (ne pas envoyer de chèque directement au restaurant, merci)

- La Nuit de l'Optimisme le 20 Mai 2016 de 17h à minuit au 6B à Saint-Denis.
Après 2 années de succès, la version 2016 sera une soirée où la rencontre avec l'autre sera l'objet de toutes nos attentions. Un temps pour vivre la fraternité, se mettre dans la peau des autres, accueillir la différence comme un cadeau, faire de la place pour les désaccords féconds, cheminer ensemble.
Informations et réservations : Christine Cayré - Affaires d'Optimisme : christine.cayre@affaires-d-optimisme.com

Premier Dîner des Optimistes en Lot-et-Garonne le 18 juin à l'auberge du Brelan à Tournon d'Agenais.
Au menu : Kir de bienvenue, Tourteau aux poireaux, Asperges vertes et jus passion, Magret grillé aux mille et une saveurs, Duo de fromages sur sa salade, Fraisier. Vin rouge et rosé en carafe. Café.
- Participation : 30 euros par personne
- Informations et réservation au 06.07.95.22.91 ou par mail : bertrand.calmeil@tsf47.net

PS : Soutenez notre mouvement en adhérant à Ligue des Optimistes de France (cliquez ici pour voir comment faire)

s2Member®