Pensee-positiveRester positif, c'est une des clés pour être heureux et en bonne santé. 
Pour voir la vie du bon côté, il suffit d'adopter au quotidien des gestes simples mais extrêmement positifs. Voici 5 clés de l'optimisme.

1) Démasquer ses croyances
« C'est toujours comme ça », « dans ma famille personne n'a jamais... » Pour commencer le travail, l'important est de nous « déprogrammer ». « On peut entrer dans une nouvelle dynamique, assure Thierry Janssen. L'analyse transactionnelle peut constituer la première étape. Elle permet de prendre conscience de "ce qui se joue ici et maintenant", et propose des grilles d'intervention ».

Mais l'approche psychanalytique aussi « permet d'aider à reconstruire sa vie en la regardant autrement, à retrouver dans son inconscient les sources de plaisir et à dédramatiser les sources d'angoisse », explique Alain Braconnier. Pour les plus pressés, l'approche cognitivo-comportementale propose des exercices de déconditionnement (antiphobies ou anti-idées noires).

A chacun de choisir, la moitié du résultat reposant sur le fait de choisir la bonne thérapie pour soi.

2) Chanter, danser, faire l'amour...
Les petits bonheurs s'ajoutent aux petits bonheurs. « Plus on a de moments agréables à travers le corps, l'esprit ou la rencontre, plus on change sa relation au monde, et plus on crée un sentiment d'ouverture léger », explique Alain Braconnier.

Constatation validée par la recherche scientifique. Au Collège de France, le neuropharmacologue Jean-Pol Tassin a montré qu'une pièce de théâtre, un roman, une bonne soirée faisaient augmenter la dopamine (neuromédiateur du plaisir de l'action) et la sérotonine (neuromédiateur du plaisir de la relation).

3) Rire, s'amuser...
« Si vous voulez que la vie vous sourie, apportez-lui d'abord votre bonne humeur », conseillait le philosophe Spinoza. Aujourd'hui, près de cent cinquante clubs cultivent le rire, en France.

Le 7e Rassemblement international des rieurs est prévu du 29 avril au 3 mai. Pour cesser de voir le monde en noir, il existe aussi le yoga du rire, une technique qui s'acquiert en trois ou quatre séances, assure Françoise Rousse, présidente de l'association « T'es plus chouette quand tu souris ».

4) Croire, espérer, prier...
C'est la foi qui peut faire des miracles, plus que le dieu auquel on croit.
Dans « L'homme qui voulait être heureux » (éd. Anne Carrière), Laurent Gounelle commente ce passage de la Bible où des aveugles supplient Jésus de les guérir : « Croyez-vous que je puisse faire cela ? - Oui, Seigneur. » Alors il leur toucha les yeux en disant : "Qu'il vous soit fait selon votre foi." »« Jésus ne dit pas : "J'ai le pouvoir de vous guérir", souligne le spécialiste de développement personnel. Il leur demande s'ils croient qu'il a ce pouvoir : ils obtiendront ce en quoi ils croient... L'espoir est au cœur du processus de guérison et de vie. »

5) Tenir un journal intime
Des études ont montré que rédiger un journal rend moins anxieux et plus gai, diminue le risque d'infection, et améliore les résultats scolaires... Car cela fait fonctionner le cerveau gauche, celui de la rationalité, qui génère des émotions positives.

Rica Etienne
Source : www.marieclaire.fr/,optimisme-mode-d-emploi,20258,18110.asp

Prochains Événements Optimistes :

Dîner des Optimistes de Strasbourg vendredi 7 avril 
« Rebondir : Faire un ou plusieurs rebonds après avoir heurté un obstacle ; ricocher. », « Reprendre de la force, de la vigueur ; réagir »
Nos vies ne sont ni uniformes ni rectilignes... Des graviers, des collines, une montagne sont parfois des obstacles qui jalonnent nos parcours.
Rebondir, c'est cette capacité d'aller de l'avant, de ne pas rester sur une difficulté, de se projeter au-delà.
À cette fin, nous accueillirons un héros du quotidien. Daniel Bouffier, né valide, a été touché par un handicap sensoriel à l'âge où l'on rentre dans la vie active.
C'est avec enthousiasme, émotion et malice que je vous convie à participer au 7ème Dîner des Optimistes de Strasbourg qui se tiendra le vendredi 7 avril 2017 à partir de 19h30, au restaurant « Pure Etc » Presqu'île Malraux à Strasbourg.
Ce dîner est l'occasion de passer un agréable moment en compagnie de personnes positives, de faire de nouvelles rencontres ensoleillées, d'enrichir votre esprit et de repartir gonflé à bloc !
Inscrivez-vous vite (seul, en couple, entre amis) à ce dîner qui s'annonce déjà mémorable. Attention, le nombre de places est limité à 50 personnes.
Participation : 30 € par personne (apéritif, repas, boissons, conférence...).
Réservez vos places dès aujourd'hui sur : www.weezevent.com/7eme-diner-des-optimistes-de-strasbourg
Pour toutes questions : Ghislain AGBANGLA : vitale.isis@yahoo.com ou 0664225459

Dîner des Optimistes de Périgueux le 21 avril
Dîner des Optimistes le vendredi 21 avril 2017 à partir de 19H30 au restaurant l'Epicurien : 1 Rue du Conseil, 24000 Périgueux
Au menu :
Kir mure ou jus de fruit sans alcool
MISE EN BOUCHE : Gravelax de saumon, verrine du moment
ENTRÉE : Carpaccio de saumon
PLAT : Paleron de boeuf confit
1 verre de vin pour l'entrée, 1 verre de vin pour le plat
DESSERT : Tarte tatin aux poires
CAFÉ
Participation : 35 euros par personne
Réservation auprès de Bertrand Calmeil avant le 12 avril 2017 : bertrand.calmeil@tsf47.net et 06.07.95.22.91

Un autre Dîner des Optimistes en Dordogne le 29 avril
Où : à l'auberge de la Nauze Fongaufié 24170 SAGELAT à 19H30
Menu :
Mise en bouche
Tarte fine d'asperges vertes au jambon de parme et parmesan
Ou Makis de truite fumé, aux langoustine, salade de jeunes pousses
Filet de sandre au vin de cassis (selon arrivage)
Ou Paleron de veau, cuisson basse température, façon Rossini
Crème brulée vanille safran (individuel)
Ou Fraisier maison aux garriguettes déstructuré
Café
Vin de Bergerac en pichet 1L pour 5 pers.
Participation : 35 euros par personne vin et café compris :
Réservation auprès de Bertrand Calmeil avant le 12 avril 2017 : bertrand.calmeil@tsf47.net et 06.07.95.22.91

PS : Soutenez notre mouvement en adhérant à Ligue des Optimistes de France (cliquez ici pour voir comment faire) 

s2Member®